Accueil // La Fondation // Edito

 

Arnaud Lagardère

Président de la Fondation Jean-Luc Lagardère

La Fondation Jean-Luc Lagardère place la créativité, la culture et la solidarité au coeur de sa démarche. Elle s’attache à favoriser la réussite et à encourager le dépassement de soi grâce aux différentes initiatives qu’elle accompagne à travers ses partenariats et les bourses qu’elle attribue chaque année.
 
L’engagement de notre Fondation est plus que jamais essentiel en cette période inédite de crise sanitaire qui a entraîné une aggravation de la situation économique des jeunes et perturbé leurs perspectives d’avenir. Ainsi, en 2021, les bourses de la Fondation Jean-Luc Lagardère offrent à nouveau un tremplin et une aide précieuse aux jeunes lauréats qui ont été primés par des jurys prestigieux.
 
Depuis plus de 30 ans, notre mobilisation a contribué à l’émergence de 342 jeunes professionnels qui font la création artistique et culturelle d’aujourd’hui et préparent celle de demain !

Pierre Leroy

Administrateur délégué de la Fondation Jean-Luc Lagardère

Nous sommes heureux de vous présenter la promotion 2021 des bourses de la Fondation Jean-Luc Lagardère qui réunit dix lauréats
au talent fort prometteur. Depuis 1990, notre vocation est de tendre la main à de jeunes créateurs des métiers de l’écrit, de l’audiovisuel et de la musique afin de les accompagner dans la concrétisation de projets audacieux et originaux.
 
L’année 2021 fut également riche en reconnaissances pour les précédents lauréats, à l’image de Mohamed Mbougar Sarr dont le roman La plus secrète mémoire des hommes (Philippe Rey / Jimsaan), écrit grâce à la bourse Écrivain reçue en 2018, a été couronné par le prix Goncourt, et de Florian Zeller (lauréat Écrivain 2002) dont le premier film The Father a reçu deux Oscars. La réussite des lauréats est notre plus grande fierté car ils participent pleinement au foisonnement artistique de notre pays et inventent une société plus harmonieuse.
Aujourd’hui encore plus qu’hier, nous sommes convaincus de l’immense richesse que ces jeunes représentent pour la création francophone.