Accueil // Actions // LA SELECTION OFFICIELLE DU PRIX DE LA LITTERATURE ARABE 2022

LA SELECTION OFFICIELLE DU PRIX DE LA LITTERATURE ARABE 2022

La Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe sont fières de présenter la sélection officielle du Prix de la littérature arabe 2022 !

Pour cette 10ème édition, huit ouvrages sont en lice :

  • Un chien de rue bien entraîné (traduit de l’arabe par Khaled Osman) de Muhammad Aladdin (Egypte), éd. Actes Sud 
  • Le goût des garçons deJoy Majdalani (Liban), éd. Grasset 
  • Bel abîme de Yamen Manai (Tunisie), éd. Elyzad 
  • La voisine du cinquième (traduit de l’arabe par Stéphanie Dujols)de Habib Selmi (Tunisie), éd. Actes Sud 
  • Une chambre en exil d’Omar Youssef Souleimane (Syrie), éd. Flammarion 
  • Vivre à ta lumièred’Abdellah Taïa (Maroc), éd. du Seuil 
  • Les noyées du Niltraduit de l’arabe par Marcella Rubino ) d’Hammour Ziada (Soudan), éd. Actes Sud 
  • Par le fil je t’ai cousue de Fawzia Zouari (Tunisie), éd. Plon

La sélection de cette édition 2022 met à l’honneur la grande richesse de la littérature arabe, au travers les ouvrages d’écrivains et d’écrivaines venant de divers pays du monde arabe, comme l’Égypte, le Liban, le Maroc, le Soudan, la Syrie et la Tunisie.


Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est l’une des rares récompense française distinguant la création littéraire arabe. Ce prix (doté de 10 000€) promeut l’œuvre (roman ou recueil de nouvelles) d’un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d’un ouvrage écrit ou traduit en français et publié entre le 1er septembre 2021 et le 31 août 2022. Présidé par Pierre Leroy (Directeur Général Délégué de Lagardère SA et Président-Directeur Général de Hachette Livre), le jury qui est composé d’éminentes personnalités des arts, de la culture et de spécialistes du monde arabe, se réunira à l’automne pour délibérer et désigner le lauréat ou la lauréate de la nouvelle édition du Prix de la littérature arabe.  Il ou elle sera dévoilé.e à l’occasion d’une cérémonie qui se déroulera en novembre 2022, à l’Institut du monde arabe (IMA), en présence de son président Jack Lang

 Editions précédentes : Depuis sa création par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe, le Prix de la littérature arabe a été remis à Jabbour Douaihy (Liban) en 2013, à Mohamed al-Fakharany (Égypte) en 2014, à Mohammed Hasan Alwan (Arabie Saoudite) en 2015, à Inaam Kachachi (Irak) en 2016, à Sinan Antoon (Irak) en 2017, à Omar Robert Hamilton (Égypte) en 2018, à Mohammed Abdelnabi (Égypte) en 2019, à Abdelaziz Baraka Sakin (Soudan) en 2020 et à Jokha Alharthi (Oman) en 2021 pour son roman Les Corps célestes.   Pour plus d’informations sur le Prix de la littérature arabe, cliquez ici.