Accueil // Actions // LA SELECTION OFFICIELLE DU PRIX DE LA LITTERATURE ARABE 2021

LA SELECTION OFFICIELLE DU PRIX DE LA LITTERATURE ARABE 2021



La Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe sont fières de présenter la sélection officielle du Prix de la littérature arabe 2021 !







Pour cette 9ème édition, huit ouvrages sont en lice :
 


La sélection de cette édition 2021 met à l’honneur la grande richesse de la littérature arabe, au travers d’ouvrages venant d’Algérie, d’Arabie Saoudite, du Liban, du Maroc, de Mauritanie, d’Oman et de Palestine.

Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe. Ce prix (doté de 10 000€) promeut l’œuvre (roman ou recueil de nouvelles) d’un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d’un ouvrage écrit ou traduit en français et publié entre le 1er septembre 2020 et le 31 août 2021.

Présidé par Pierre Leroy (Directeur Général Délégué de Lagardère SA et Président-Directeur Général de Hachette Livre), le jury est composé d’éminentes personnalités des arts, de la culture et de spécialistes du monde arabe : Nada Al Hassan, spécialiste du patrimoine culturel ; Mahi Binebine, peintre et écrivain ; Mustapha Bouhayati, directeur de la Fondation Luma à Arles ; Gilles Gauthier, ancien ambassadeur de France au Yémen, traducteur des livres d’Alaa El Aswany ; Kaoutar Harchi, écrivain ; Pauline Hauwel, Secrétaire Générale Adjointe du groupe Lagardère et directrice de cabinet de Hachette Livre ; Houda Ibrahim, auteur et journaliste à Radio France Internationale (RFI) ; Alexandre Najjar, écrivain et responsable de L’Orient littéraire et Nathalie Sfeir, responsable de rayon à la librairie-boutique de l’IMA.
Il designera le (ou la) lauréat(e) de la nouvelle édition du Prix de la littérature arabe qui sera dévoilé(e) à l’automne.

Editions précédentes :
Depuis sa création par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l’Institut du monde arabe, le Prix de la littérature arabe a été remis à Jabbour Douaihy (Liban) en 2013, à Mohamed al-Fakharany (Égypte) en 2014, à Mohammed Hasan Alwan (Arabie Saoudite) en 2015, à Inaam Kachachi (Irak) en 2016, à Sinan Antoon (Irak) en 2017, à Omar Robert Hamilton (Égypte) en 2018, à Mohammed Abdelnabi (Égypte) en 2019 et à Abdelaziz Baraka Sakin (Soudan) en 2020 pour son roman Les Jango (Editions Zulma).
 
Pour plus d’informations sur le Prix de la littérature arabe, cliquez ici