Accueil // Actions // LIRE POUR EN SORTIR : LA LITTÉRATURE S’INVITE EN PRISON


LIRE POUR EN SORTIR : LA LITTÉRATURE S’INVITE EN PRISON

En 2019, la Fondation Jean-Luc Lagardère poursuit son soutien à l’association Lire pour en sortir qui promeut la lecture en prison comme vecteur de réinsertion.
L’un des dispositifs phares de l’association estle programme de lecture, lancé en 2015, qui offre aux personnes détenues volontaires la possibilité de voir leur peine réduite après la lecture d’une série de livres et la rédaction de fiches de lecture. Chacun peut garder les livres lus et se constituer ainsi sa propre bibliothèque.  
 
« Les livres que j’ai lus en prison ne m’ont pas seulement apporté une réduction effective dans la durée, mais m’ont aidé à devenir celui que j’aurais dû être vraiment » affirme un ancien détenu.
 
L’association organise également de nombreuses activités culturelles au sein des établissements pénitentiaires avec la venue de personnalités dont le métier est lié au monde du livre. Ces rencontres sont un moment d’échange et de partage autour d’un livre que les personnes détenues ont eu le temps de lire au préalable. En 2018, quatrelauréats Écrivain de la Fondation-Yann Apperry (1997), Valentine Goby (2002), Xabi Molia (2000) etGrégoire Polet (2006) –sont venus échanger avec les personnes détenuespour présenter leur livre.

Lire pour en sortir déploie aujourd’hui son action dans 20 établissements partenaires et compte sur la participation de 2500 personnes inscrites au programme de lecture. Depuis son lancement, près de 4300 fiches de lecture ont été complétées et plus de 60 rencontres auteurs-détenus ont été organisées dans toute la France (Arras, Bourg-en-Bresse, Châlons-en-Champagne, Fresnes, Mont-de-Marsan, Nice, Roanne, Versailles, Saint Denis…).
 
L’association souhaite désormais étendre son réseau avec un objectif de 50 établissements partenaires (soit 40% du parc pénitencier français) et plus de 200 rencontres auteurs-détenus d’ici 2020. Elle ambitionne également de participer au soutien à l’offre de lecture des bibliothèques pénitentiaires.
Lire pour en sortir promet encore de belles nouveautés !
Plus d’informations ici