Accueil // Les Publications // Archives // Les étudiants du programme de Certificats pour les Sportifs de Haut Niveau aux JO ! 

Les étudiants du programme de Certificats pour les Sportifs de Haut Niveau aux JO ! 

Huit sportifs de haut niveau, étudiants (ou ayant été étudiants) au sein du programme de Certificats pour les sportifs de Haut Niveau* ont participé aux Jeux Olympiques 2016 de Rio. Parmi eux : Sarah Ouhramoune (boxe anglaise), qui a remporté la médaille d'argent et Teddy Riner (judo) porte-drapeau de la France pour ces jeux olympiques et médaillé d'or pour la seconde fois consécutive.

Quatre sportifs du programme participeront aux jeux paralympiques en septembre prochain, dont Michael Jérémiasz (tennis handisport) porte-drapeau de l'équipe de France aux jeux paralympiques. Nous sommes de tout cœur derrière eux !

Retrouvez l’intégralité des sportifs du programme sélectionnés pour les Jeux Olympiques en cliquant ici


 

Brice Leverdez (badminton), étudiant du programme à Sciences Po, a déjà remporté huit titres de champion de France et faisait partie des sélectionnés pour participer aux épreuves de badminton aux Jeux Olympiques d'été de 2016 en simple hommes.
Il nous explique son expérience du programme :

Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre le programme pour sportifs de haut niveau proposé par Sciences Po ?

« C’est la renommée de Sciences Po qui m’a attiré. J’avais arrêté les études depuis quelques années, je souhaitais reprendre une formation qui me faisait vraiment envie. Je sentais que cette formation pouvait m’apprendre des choses et je ne suis pas déçu ! »

Avez-vous remarqué des points communs entre la préparation d’examens universitaires et préparation sportive ?

 « C’est un peu pareil pour tout : qu’on veuille réussir un examen ou une compétition sportive, il faut s’entraîner ; et plus on s’entraîne mieux on réussit ! Il faut aussi savoir bien réagir à la pression. A Sciences Po on se retrouve face à des questions sur une feuille, il faut réussir à y répondre en utilisant le plan qu’on a appris sans trop nous éloigner du sujet. En sport, c’est pareil : on a un plan tactique pour un match et on essaie de s’y tenir. »

Comment faites-vous pour concilier entraînements et études ?

« En ce moment, ça n’est pas très simple parce que l’entraînement me demande beaucoup d’énergie et que j’ai récemment lancé ma propre entreprise de vente de vêtements. Mais j’ai pu m’arranger avec mes professeurs à Sciences Po pour réduire la cadence de mes cours et ainsi pouvoir lancer ma marque tout en continuant mes entraînements quotidiens. » 

*créé par Sciences Po et la Fondation Jean-Luc Lagardère en 2007.

 

Retrouvez l’intégralité de l’interview  sur le site de Sciences Po en cliquant ici