Accueil // Les Actions // L’ACADÉMIE DE COMPOSITION DU FESTIVAL MUSICA

L’ACADÉMIE DE COMPOSITION DU FESTIVAL MUSICA

En 2017, la Fondation Jean-Luc Lagardère poursuit son partenariat avec le festival Musica, l’une des plus grandes rencontres européennes de la création musicale contemporaine. Cette année, pour sa 35e édition, le festival s'est déroulé du 21 septembre au 7 octobre à Strasbourg.

Avec près de 600 artistes présents et 17 000 spectateurs, le festival Musica a remporté cette année encore un franc-succès. Il présente chaque automne à Strasbourg les œuvres du XXe siècle qui ont révolutionné la musique et les confronte à la création d’aujourd’hui. Dans cette optique, et pour la troisième année consécutive, la Fondation soutient plus particulièrement l’Académie de composition du festival. Placée sous la direction de Philippe Manoury, elle accompagne de jeunes musiciens dans l’élaboration de leurs œuvres musicales pour ensuite les dévoiler au public lors du festival.

L’Académie sélectionne chaque année plusieurs compositeurs parmi de nombreuses candidatures du monde entier afin de leur offrir le temps et la possibilité de développer leur création dans toutes les étapes qui la constituent : définition du projet musical, composition, suivi de l’évolution de l’œuvre avec deux compositeurs pédagogues de réputation internationale (Daniel D’Adamo et Philippe Hurel), confrontation de l’écriture aux réalités de son interprétation avec des musiciens professionnels spécialisés dans les esthétiques contemporaines. En 2017, les projets de composition présentés étaient axés autour de quatre instruments : les percussions, la clarinette, le saxophone et le violon.

Chaque compositeur a été confronté aux problématiques de la création d’une œuvre jusqu’à sa présentation en concert. Cette immersion en amont puis au cœur du Festival a aussi été pour les jeunes artistes, l’occasion de rencontrer des professionnels de la musique en Europe. Les œuvres travaillées ont toutes été jouées en live lors d’un concert le vendredi 6 octobre à l’Auditorium de France 3 – Alsace. Les compositeurs ont bénéficié à ce titre d’un enregistrement d’archive de leurs concerts.

Enfin, à l’issue du Festival, un comité artistique a désigné comme chaque année, un lauréat de l’Académie dont l’œuvre musicale est commandée par le festival pour être programmée lors de l’édition suivante. En 2017, c’est Antonio Tules, un compositeur français né en 1990, et qui a été récompensé pour son concerto pour violon de 11 minutes Temps libre

Titulaire d’une licence en musicologie obtenue à la Sorbonne, diplômé en piano, le compositeur obtient son Diplôme d’Etudes Musicales au Conservatoire d’Aulnay-sous-Bois sous la direction de Thierry Blondeau en 2015. Il poursuivra cette formation à l’Académie supérieure de musique de Strasbourg avec Philippe Manoury et Daniel D’Adamo en composition instrumentale et Tom Mays en composition électroacoustique.

Sa pièce, Temps libre, concerto pour violon de 11 minutes, composée à l’aune de l’Académie de composition,  s’articule en trois grandes sections. Par l’usage de sons électroniques et un jeu entre le soliste et l’ensemble, Antonio Tules s’amuse à perdre l’auditeur et jouer avec le rythme de la musique.

Plus d’informations : http://academie.festivalmusica.org/