Accueil // Les Actions // Daniel Rondeau, lauréat du Prix Jules Rimet 2016

Daniel Rondeau, lauréat du Prix Jules Rimet 2016
La Fondation Jean-Luc Lagardère soutient depuis 2012 le prix Jules Rimet qui promeut la littérature sportive et favorise la pratique de la lecture dans les quartiers populaires. En 2016, le prix Jules Rimet a été remis à Daniel Rondeau pour son ouvrage Boxing-Club (Grasset).


Daniel Rondeau a découvert la boxe il y a plus de dix ans dans un modeste club de province, riche d’un palmarès étonnant et où règne un esprit singulier. Dix ans de rendez-vous hebdomadaires avec la discipline, l’humilité, la force, la douleur. Il a partagé avec ces boxeurs d’exception […] des défaites et des victoires, le goût de l’effort et de l’accomplissement. Ce sont ces moments privilégiés qu’il nous livre ici.

Co-présidé par Denis Jeambar & Pierre Leroy, le jury du prix Jules Rimet était composé de 13 amoureux et amoureuses du livre et passionnés de sport — Abdel Belmokadem, Nicolas Baverez, Raymond Domenech, Eric Naulleau, Laurence Fischer, Bernard Fixot, Paul Fournel, Patrice Haddad, Léonore Perrus, Yves Rimet & Alain Gilot (jury invité pour l'édition 2016 - Lauréat du Prix Jules Rimet 2015).

A l’occasion de cette 5ème édition anniversaire, les délibérations se sont déroulées dans un restaurant chargé d’histoire et de symboles : Aux Sportifs Réunis – Chez Walzcak, du nom de Yanek Walczak, tour à tour galibot, boxeur, légionnaire et bistrotier. Le jury a remis à Daniel Rondeau un chèque de 5000€ dotée par la Fondation Jean-Luc Lagardère et un maillot du Red Star portant le n°5, en écho à cette 5ème édition et au nom du lauréat.

"C’était un mercredi  de novembre, j’arrivais à Paris, Denis Jeambar me téléphone pour m’annoncer que j’ai reçu le  Prix Jules  Rimet pour mon livre Boxing – club.  Je saute dans ma voiture, j’arrive rue Brançion et découvre un bistrot extraordinaire où semble s’être déposée la mémoire populaire du quartier et un peu de la mythologie de la boxe française. Merci à tous d’avoir récompensé un livre où j’ai souhaité faire vivre les qualités de nos jeunes boxeurs, l’humilité, le courage, l’endurance, le gout de l’effort et de l’accomplissement, qui forment le quotidien de tous ceux qui pratiquent le noble art." Daniel Rondeau.

Rappelons que quatre autres livres étaient en compétition en 2016 : Goodbye Yachine de Maxime Schmitt, Le Dernier Penalty, histoire de football et de guerre de Gigi Riva, À Tombeau Ouvert de Bernard Chambaz et Spiridon Superstar de Philippe Jaenada.

En parallèle du prix littéraire qui consacre le travail d’un auteur, des ateliers d'écriture sont également proposés par l’association pour les jeunes des clubs de foot. Animés par l'écrivain Hafid Aggoune et le journaliste passionné de sport Guillaume Cherel, ces ateliers sont destinés à leur donner le goût de l'écriture et de la lecture. L’association a ainsi organisé, en novembre 2015 et en février 2016, des ateliers d'écriture. Le premier avec les jeunes de l'Olympique Lyonnais, les deux autres avec ceux du FC Bourgoin-Jailleu et de l’AS Minguettes, clubs partenaires de l’OL. Devant le succès rencontré par cette initiative, l'association a décidé de formaliser le modèle pédagogique des « Ateliers Jules Rimet » pour en assurer le développement.

Ces derniers sont désormais proposés aux clubs de football qui souhaitent renforcer leurs actions éducatives et culturelles et participer à la lutte contre l'échec scolaire.

Retrouvez toutes les informations sur le Prix Jules Rimet ici