Accueil // Les Actions // Boxing Athenas, quand les femmes s’emparent de la boxe, toute la Cité bouge !

Boxing Athenas, quand les femmes s’emparent de la boxe, toute la Cité bouge !



En soutenant la création du livre Boxing Athenas, la Fondation Jean-Luc Lagardère est fière d’encourager l’entrée des femmes dans le monde de la boxe !




En août 2012, la boxe féminine fera pour la première fois son entrée aux Jeux olympiques de Londres. Les jeunes femmes qui auront la chance d’être médaillées deviendront alors les icônes, les références des futures générations de boxeuses. Mais avant de connaître les gloires de l’Olympie, toutes ces « guerrières » auront passé des heures, le souffle court, l’œil pétillant, à s’entraîner, maîtriser leur corps, forger leur mental et se projeter dans un avenir qu’elles construisent de leur propres mains.

Mais qui sont ces jeunes femmes animées par l’appel du ring ?
 
Depuis plus d’un an, N’Krumah Lawson Daku, auteur et photographe, s’attache à répondre à cette question à travers le reportage photographique Boxing Athenas : « Les jeunes femmes présentées dans le livre, témoigne l’artiste, sont engagées dans des combats sur le Ring et dans la Cité. Si c’est le sport qui les rapproche, c’est (volontairement ou incidemment) le refus de l’espace social qui leur est alloué qui les unit. Solidaires, elles apportent une touche collégiale à cette discipline. »

Le 3 juillet 2012, avec le soutien de la Fondation Jean-Luc Lagardère, ses clichés sont parus dans un bel ouvrage hommage à ce sport riche en rituels et en traditions où désormais les hommes côtoient des femmes qui rêvent – elles aussi – d’écrire une page d’histoire. Le photographe y capte des instants de vie des boxeuses du club Boxing Beats de la ville d’Aubervilliers.
 
Pour plus d'informations et pour acheter le livre publié en autoédition par l'Association Vus d'Afrique : cliquez ici.